Archives par mot-clé : Lavage des aliments

Lavage des aliments

Le lavage des aliments avec des désinfectants n’est pas recommandé

Doit-on porter des gants pour faire les courses ? Peut-on attraper le coronavirus par la nourriture ? Depuis son apparition, covid-19 a largement démontré sa capacité à rester et à survivre pendant de nombreuses heures sur presque toutes les surfaces. Il n’est donc pas surprenant que les consommateurs du monde entier se demandent s’il existe un risque réel de contracter l’agent pathogène par le biais des aliments.

Des experts sont d’accord pour dire que « Le risque d’infection par les fruits et légumes est très faible, il suffit donc de les laver soigneusement à l’eau ». De nombreux consommateurs lavent et désinfectent vigoureusement les aliments à la maison, une pratique que les experts ne cautionnent pas. « Le risque d’infection par les fruits et légumes étant très faible, la recommandation standard de se laver soigneusement à l’eau s’applique. Cela reste une bonne habitude, non seulement pour le coronavirus, mais aussi pour prévenir les problèmes de sécurité alimentaire en général. Bien que le lavage des aliments frais avec des produits spécifiquement conçus à cet effet ne fasse aucun mal, il est généralement considéré comme inutile. Il en va tout autrement, si on lave les aliments avec des désinfectants qui ne sont pas spécifiquement destinés à un usage alimentaire. Ceux-ci sont fortement déconseillés.

La contamination des emballages est également préoccupante car, comme le montre une étude le SRAS-Cov-2 persiste pendant plusieurs heures. Une spécialiste souligne que « le virus peut exister dans les cartons alimentaires pendant une journée et plusieurs jours dans le plastique, mais il existe un risque minime d’être infecté en touchant une surface ou un objet qui a été contaminé par le virus et en touchant ensuite la bouche, le nez ou les yeux ». Malgré tout, et comme toute précaution est bonne à prendre, « le meilleur moyen d’éviter cette éventualité est de se laver les mains à la fois en rentrant du magasin et après avoir manipulé des emballages alimentaires nouvellement achetés ». En suivant ces mesures d’hygiène, souligne-t-elle, « il n’est pas nécessaire de désinfecter les emballages alimentaires. Il n’y a aucun rapport de personnes ayant été infectées par le Covid-19 en touchant l’emballage de leurs aliments ».

Protection et propreté

Les spécialistes de la sécurité alimentaire reconnaissent que tout ce qui entoure cet agent pathogène est nouveau, de sorte que de nombreuses recommandations sont formulées sur la base de ce qui a déjà été appris lors d’autres crises, comme le SRAS CoV-1. Sur la base des connaissances actuelles, une experte insiste sur le fait que « rien ne prouve actuellement que le covid-19 se transmet par la consommation d’un quelconque type d’aliment ». Presque tout ce qui concerne le nouveau coronavirus est inquiétant, comme le fait qu’il soit capable de rester en suspension dans l’air pendant deux heures. Si c’est le cas, le fait de laisser la nourriture et les boissons à l’extérieur, et à découvert, peut favoriser la contamination par le virus. « Sachant qu’il n’existe aucune preuve que le covid-19 se transmet par la consommation d’aliments, la meilleure pratique en matière de sécurité alimentaire consiste à conserver les aliments crus (viande, poisson et produits laitiers) et les restes dans des récipients hermétiquement fermés au réfrigérateur », dit-elle. Elle ajoute : « Les étagères et les placards propres, secs et frais (moins de 25°C) sont le meilleur endroit pour stocker le pain, les aliments secs (dans des sacs ou des récipients fermés), les boîtes de conserve, les bocaux et les boissons non ouvertes. Pour elle, l’une des principales préoccupations est la désinformation (paradoxalement, lorsqu’il y a un excès de messages). Elle a donc un message très clair : « En cas de pandémie, les gens sont exposés à une quantité croissante de désinformation, ce qui ne fait qu’accroître la confusion en ces temps difficiles. Il est essentiel de fournir des conseils fondés sur des données scientifiques concernant la relation entre l’alimentation et Covid-19, et de veiller à ce que les citoyens obtiennent des informations auprès de sources fiables, telles que les sites web gouvernementaux ou des organisations nationales ou internationales fiables (OMS, EFSA, CDC).

Elle reconnaît toutefois que non seulement les sources doivent être fiables, mais aussi qu' »il est très important que les autorités reconnaissent clairement les incertitudes liées au risque en communiquant ce que l’on sait, ce que l’on ne sait pas et ce qui est fait pour obtenir davantage d’informations ». Sinon, les gens risquent de perdre confiance dans ces organisations et de se tourner vers des sources d’information moins fiables.

Précautions de base

Quels conseils de sécurité covid-19 les experts donnent-t-ils pendant la préparation et la manipulation des aliments ?

  • Se laver les mains pendant au moins 20 secondes avec du savon avant et après la préparation ou la consommation d’aliments.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir ou une manche lorsque vous toussez ou éternuez et n’oubliez pas de vous laver les mains après.
  • Lavez les fruits et légumes avant de les consommer.
  • Désinfectez les surfaces et les objets avant et après utilisation.
  • Gardez les aliments crus et cuits séparés pour éviter la contamination des aliments prêts à consommer.
  • Utilisez des ustensiles/planches à découper différents pour les aliments crus et cuits afin d’éviter la contamination croisée.
  • Cuisez et réchauffez les aliments à des températures appropriées (≥72°C pendant 2 minutes).

Lavage des aliments 2